«

»

Remise du 1er Prix de la Paix Barthélemy BOGANDA à Christine ADJAHI membre des l’Association des Amis de la Présence Africaine.

Le 9 Mai 2013 à Feyzin a eu lieu le 30ème rassemblement européen des citoyens et associations pour la Fête de l’Europe au Parc de l’Europe de Feyzin, à l’occasion des XVIIe Rencontres citoyennes,  sous la Présidence d’Honneur de Jacques Chaine, ancien Maire de Feyzin, organisée par l’association Feyzin-Europe et animée par Monsieur Daniel HULAS.

Au pied des Arbres de la Liberté, promenade Robert Schuman : a été remis le 1er Prix de la Paix Barthelemy Boganda,  à Christine Adjahi, conteuse, écrivaine, pour son action à Feyzin, en France, au Bénin.

Christine nous a fait l’honneur de dédier son prix à l’Association des Amis de la Présence Africaine pour son action pour la paix.

Voici la présentation de l’action de Christine lue par la vice-présidente des Amis de la Présence Africaine, lors des échanges :

« Christine ADJAHI est un membre vibrant de l’Association des Amis de la Présence Africaine à Lyon. Ce que nous pouvons principalement retenir de son engagement dans notre association c’est la « Transmission ».

Transmission Orale : par la promotion vivante et persévérante de l’art du conte au sens le plus vaste. Auprès des petits, mais aussi en ambassadrice du conte qui « répare » (comme dernièrement en Ethiopie), « qui dégage du sens » auprès des adultes.

Transmission de l’écrit : dans le travail minutieux et précis de son travail de documentaliste qu’elle a notamment exercé ici au collège de Feyzin.

Transmission spirituelle (transmission du sens) : enfin, dans l’organisation de conférences qui font sens, autour du thème « Ici et Ailleurs » dont la première aura lieu le 24 Mai 2013 sur le thème « Vieillir Ici et Ailleurs ».

Cette transmission dans laquelle Christine excelle est le fruit d’un dialogue incessant et toujours adapté à ses interlocuteurs.

Christine est le sémaphore de cette culture africaine certes, mais surtout la sentinelle qui veille sur ce patrimoine interculturel et sur l’amitié franco-africaine que notre association veille à promouvoir. »

Un échange autour du thème de la citoyenneté européenne, de la situation actuelle du Centrafrique et des échanges interculturels s’en est suivi au Café de la Bégude avec la participation exceptionnelle de Lydie PACE, cantatrice centrafricaine, soprano dramatique et de Christine ADJAHI qui avait écrit pour l’occasion le conte « BARBO » sur Barthélémy BOGANDA.

 

Mme la vice-présidente,Véronique Revillod

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>